Devez-vous passer à un rehausseur de chaise ?

Avant de choisir un rehausseur, il est important de vérifier si celui-ci procure un bon soutien à votre enfant et s’il convient à votre mode de vie, vos installations et à vos habitudes. Voici quelques points importants à considérer :

La corpulence et le stade de développement de votre enfant :

Avant même un an, certains bébés sont en mesure d’utiliser des chaises d’appoint, à partir du moment où ils sont capables de tenir assis de façon stable. Cependant, certains sièges d’appoint offrent un mauvais soutien au bébé et peuvent ne pas être approprié pour les tout-petits.

Il faut aussi savoir que des bébés de grande taille peuvent être trop grands pour certains sièges d’appoint. En effet, si votre enfant bien que très jeune est assez fort pour agiter vigoureusement le rehausseur, cela risquera de desserrer les sangles de sécurité qui le fixent à la chaise ou de déplacer le rehausseur. Dans ces cas-là, mieux vaudra peut-être oublier complètement cette option et préférer la sécurité de la chaise haute.

La plupart des enfants présenteront assez de stabilité pour les rehausseurs à partir de l’âge de 18 mois.

Ne vous inquiétez pas, il existe beaucoup de choix disponibles pour les bébés.

Certains produits comme Kaboost soulève carrément la chaise en se fixant en dessous de sorte que votre enfant puisse atteindre la table.


 

Le caractère de votre enfant

Pour un enfant qui n’aime pas être sanglé ni harnaché, un siège d’appoint peut offrir un peu plus de sensation de liberté et de partage avec le reste de la famille qu’une chaise haute.

La joie ressentie par votre bambin d’être pleinement intégré à votre troupe lors du repas peut effectivement vous aider à faire face à certains comportements difficiles de refus de nourriture ou de colères au moment des repas.

Passer de la chaise haute au réhausseur peut également être une bonne idée si vous avez un bambin à tendance « grimpeur ». Les jeunes enfants sont souvent tentés d’escalader et peuvent facilement tomber si vous n’êtes pas assez vigilant dans la fixation des sangles ou que votre chaise haute n’est pas assez sécurisée, (d’où l’importance de bien la choisir!).  Il sera moins tenté d’escalader et de tenter de s’évader s’il est bien calé dans un rehausseur sécurisé au niveau de la table. Même ainsi, vous devez être très vigilante lorsque vous avez un enfant avec un potentiel de futur escaladeur professionnel !

De même votre enfant pourrait facilement être tenté de grimper tout seul dans son siège d’appoint. Mais une fois dedans, il court un grand risque de tomber en étant assis ou en essayant de redescendre. Heureusement, les rehausseurs peuvent facilement s’enlever de votre chaise et se ranger dans un endroit sûr entre les repas pour éliminer la tentation.

Installation du rehausseur dans de bonnes conditions

Il faut veiller à l’installation de votre siège pour pouvoir utiliser un rehausseur en toute sécurité:

→Attachez seulement votre rehausseur à une chaise de cuisine solide et bien stable.

→Vérifiez les exigences spécifiques pour chaque modèle – certains exigent que la chaise qui sert de support ait une assise en bois bien plane et non rembourrée pour la stabilité (pas de coussin).

→Si vous possédez seulement des chaises en plastiques légères ou des chaises pliantes, un rehausseur n’est pas la bonne solution pour vous.

→De même, la table doit être suffisamment lourde pour que votre enfant ne puisse pas la pousser vers l’avant ou renverser quoi que ce soit alors qu’il est assis avec vous.

→Ne placez pas la chaise près du mur – votre enfant pourrait prendre appui sur le mur, pousser avec ses pieds et basculer.

→Ne jamais laisser votre bébé sans surveillance dans le siège d’appoint, la plupart des accidents domestiques surviennent lorsque l’on relâche son attention.

 

 

Leave a Comment: